BanZaouiaSidiElDjoudi.jpg

Ban_Douar_Ledjouada.jpg

سيدي الجودي
Bibliographie

Publié le : lundi 25 juin 2007. APS
 

Inauguration et pose de la première pierre d’opérations de raccordement au gaz au nord de Sétif

Sétif - Le président de la République, Abdelaziz Bouteflika, en visite de travail dans la wilaya des Hauts plateaux, a mis en service lundi en début d’après-midi à Aïn Roua (daïra de Bougâa), dans une atmosphère de liesse populaire et au milieu des youyous et des chants folkloriques, le raccordement au réseau du gaz naturel des populations des localités de Aïn Roua, de Hadra et de Beni Oussine.

La mise en service du gaz naturel au profit des localités de cette région, toutes situées au nord de la wilaya de Sétif touche 21.000 habitants de ces zones réputées pour la rigueur de l’hiver qui bénéficient de ce projet financé à près de 332 millions de dinars et dont la réalisation n’a pas excédé 12 mois.

Les 6,5 km du réseau transport, pris totalement en charge par l’Etat, et les 87 km du réseau de distribution, co-financé par la Sonelgaz, ont mobilisé sept entreprises spécialisées pour la mise en gaz des localités de Aïn Roua, de Hadra et de Beni Oussine.

Le chef de l’Etat a ensuite procédé, dans la même localité, au lancement d’un projet de raccordement analogue qui profitera à plus de 7.000 foyers de Maoklane, Bouandas, Tala Ifacène et Aït Tizi.

Cette opération, financée à hauteur de 445 millions de dinars, nécessitera un réseau de transport de 30 km et un autre de 50 km pour la distribution à travers le territoire escarpé des quatre communes concernées. Le projet, confié à l’entreprise publique Kanagaz sera réceptionné en juin 2008, ont assuré les services de la wilaya.

A rappeler que le raccordement des populations au réseau du gaz naturel constitue, selon les autorités locales, "l’une des premières priorités de la wilaya" et ce, compte tenu, d’une part, des "retards qui se sont accumulés en la matière" et d’autre part, "des énormes difficultés qu’éprouvaient les populations pour s’approvisionner en gaz butane, l’hiver en particulier, dans les zones reculées et difficiles d’accès de la wilaya.

La wilaya de Sétif projette, souligne-t-on également, de porter le taux de couverture de 40 à 70 % d’ici à 2009, avec le raccordement de pas moins de 60.000 foyers, dégageant pour contribuer à l’effort de l’Etat, une enveloppe de 1 milliard de dinars sur le budget de la wilaya.

Inauguration à Bougaâ du nouveau siège de la daïra et la zaouia de Sidi El Djoudi à Hammam Guergour

Sétif - Le président de la République, Abdelaziz Bouteflika, qui effectue depuis lundi matin une visite d’inspection et de travail dans la wilaya de Sétif, est arrivé en début d’après-midi à Bougâa (40 km au Nord-Ouest du chef-lieu de wilaya), où il devait inaugurer le nouveau siège de la daïra. Par milliers, les habitants de la ville ont réservé un accueil très chaleureux au chef de l’Etat qui est descendu de voiture à plusieurs centaines de mètres du lieu de l’inauguration, arpenter une partie de l’artère principale grouillant de monde, et répondre aux acclamations de la population.

Le président de la République a ensuite dévoilé la plaque inaugurale du nouveau siège de daïra qui permettra, selon les responsables de l’administration locale, "une nette amélioration des services publics en direction des citoyens". Réalisée au moyen d’une enveloppe de 59 millions de dinars, et présentant un aspect architectural alliant modernité et fonctionnalité, la nouvelle administration, dotée d’une résidence de fonction, a été construite et équipée en moins de 15 mois, souligne-t-on.

A l’issue de la cérémonie d’inauguration, dans le hall même de la nouvelle daïra, un superbe chant polyphonique, reprenant un morceau du répertoire classique algérien a été exécuté devant le chef de l’Etat par une troupe de jeunes gens et de jeunes filles, vêtus de l’habit traditionnel kabyle.

La daïra de Bougaâ, "porte d’entrée" des communes montagneuses du nord et du nord-ouest de la wilaya de Sétif, comme Bouandas, Beni Ourtilane et Guenzet, connaît une expansion tous azimuts à la faveur des différents programmes de développement initiés par l’Etat. Elle compte plus de 60.000 habitants.

Le cortège présidentiel s’est ensuite dirigé vers la daïra de Hammam Guergour où le chef de l’Etat a inauguré la zaouia de Sidi El Djoudi. Le saint homme, dont les lieux portent le nom, serait arrivé dans la région, selon un document de la wilaya de Sétif, vers le 10ème siècle de l’Hégire pour fonder la petite mosquée qui deviendra ce lieu du savoir et de la connaissance. Sidi El Djoudi a consacré toute sa vie à la religion et aux actes de bienfaisance envers ses concitoyens qui lui vouaient un profond respect.

La réalisation de cette zaouia, confiée à un groupement d’entreprises locales, et qui peut accueillir 300 étudiants, a nécessité une enveloppe financière de plus de 61 millions de DA. Elle est constituée de quatre niveaux élevés sur une surface bâtie de 320 mètres carrés et comprend, entre autres, 10 classes de cours, une bibliothèque, des salles pour l’étude et la récitation du Saint Coran, un réfectoire, quatre dortoirs et une cafétéria.

Mise en service de la distribution de gaz et pose la première pierre d’infrastructures à Hammam Guergour

Sétif - Le président de la République, Abdelaziz Bouteflika, depuis lundi matin en visite d’inspection et de travail dans la wilaya de Sétif, a mis en service la distribution publique de gaz naturel au profit des 11.000 habitants de Hammam Guergour. Ce projet, réalisé en 12 mois, a nécessité une enveloppe de plus de 185 millions de dinars, consentie à 100 % par l’Etat pour ce qui est des ouvrages de transport, et à 50 % par la Sonelgaz pour le réseau de distribution.

Le chef de l’Etat a ensuite procédé à la pose de la première pierre du nouveau siège de la daïra de Hammam Guergour.

Cette infrastructure, dotée d’une résidence de fonction, sera réalisée en 10 mois et contribuera, selon les autorités locales, "à assurer une nette amélioration du service public en direction de la population qui bénéficiera de meilleures conditions d’accueil". 25 millions de DA ont été mobilisés pour sa réalisation.

Avant de quitter la localité de Hammam Guergour, le président Bouteflika a posé la première pierre symbolique d’un nouveau lycée de 600 places. Doté d’une enveloppe de 86,5 millions de dinars, cet établissement devra, selon les responsables de la direction de wilaya de l’éducation, "combler le déficit enregistré localement en matière de places pédagogiques".

Confié à une entreprise locale, le lycée de Hammam Guergour sera réceptionné, selon le bureau d’étude en charge de son suivi, dans un délai de 12 mois et générera une trentaine d’emplois.

 


Date de création : 25/02/2008 18:02
Dernière modification : 01/05/2012 06:28
Catégorie : قالت الصحف - Hammam Guergour
Page lue 4242 fois


Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

Groupe Facebook

SidiDjoudiFacebook.png

القرآن الكريم

ترجمة قوقل
Visits

 278525 visiteurs

 1 visiteur en ligne

Preferences

Se reconnecter :
Votre nom (ou pseudo) :
Votre mot de passe
m5Wc
Recopier le code :


  Nombre de membres 216 membres
Connectés :
( personne )
Snif !!!
Newsletter
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
m5Wc
Recopier le code :
37 Abonnés